Un peu d’exploration…

Le topo : Un château en ruine, des galeries souterraines, un bandit de grand chemin qui s’y serais caché (Mandrin), une grotte hantée, et peut être même un trésor…

Avouez qu’il y a là de quoi attiser la curiosité !
C’était là mon programme d’hier après midi, avec 2 amis : aller explorer la fameuse grotte hantée située quelque part dans la Drôme, et, pourquoi pas, découvrir le trésor de mandrin …

Les abords du site hanté

Les abords du site hanté

Après quelque chose comme 5 minutes de marche, nous voilà déjà tout près de l’entrée du site. Il fait grand beau, et pour le coups, c’est magnifique. Par contre, l’aspect délabré du petit pont, et les lichens énormes qui tombent des arbres peuvent effectivement donner un aspect bien glauque à l’endroit par jour un peu sombre. L’entrée de la grotte n’est pas difficile à trouver, bien qu’un peu haut perchée.

L'entrée de la grotte

L’entrée de la grotte

Arrivé à l’entrée de la grotte, un souffle d’air frais nous laisse espérer une sortie à un autre endroit, et, pourquoi pas, de rejoindre les souterrains du château.
La grotte en elle même commence doucement, les premiers mètres ne sont pas trop physiques, tout en restant relativement étroits.

Le premier "trésor"

Le premier « trésor »

Quelques mètres plus loin, on tombe sur le premier trésor : un œuf ! Que fait il là, mystère. Vu la taille, on suppose qu’il s’agit d’un banal œuf de poule, oublié là un prédécesseur.
Encore un peu plus loin, c’est le début de la fortune : les parois semblent couvertes d’or et d’argent ! Malheureusement pour nos banquiers, il ne s’agit là que de lichens jaune et gris, rendus totalement brillants par de minuscules gouttes d’eau. Ceci dit, l’effet est très réaliste !

Plus on avance, plus les parois se resserrent.
On passe encore relativement « droit », mais peu après les contorsions commencent, et de long passages nous obligent à ramper tout en nous contorsionnant.

Ca commence à devenir serré

Ca commence à devenir serré

Vous n’aurez pas de photos des passages les plus étroits, il m’était alors impossible de sortir l’appareil photo ou de le positionner correctement !
Au bout d’un peu plus d’une heure d’exploration, nous avons buté sur un puits, nécessitant un équipement complet que nous n’avions pas pris. Notre chasse au trésor souterraine s’arrête donc là pour aujourd’hui.
Mais en venant, nous avions également repéré quelques autres accès possibles, et décidons de mettre à contribution le temps qu’il nous reste pour explorer un peu ces différentes pistes.
Au bout d’un petit moment de crapahutage dans les buissons et autres trucs piquants, nous tombons enfin sur quelque chose d’intéréssant : des « marches » taillées dans une vire, relativement hors de vue et assez en hauteur. Alors quand je dis marches, ça ne sautais pas aux yeux au premier abord, mais en les empruntant, il est évident qu’elles étaient toutes à la bonne hauteur, et quelques marques d’usures prouvent qu’il s’agissait bien là d’un chemin autrefois emprunté.
Vu la localisation dudit chemin, nous pensons à une « issue de secours » du château, afin de pouvoir s’enfuir en cas de siège par exemple. Nous espérons que ce chemin débouche sur les anciens souterrains, malheureusement, nous ne le saurons pas cette fois ci : la végétation devenant vraiment trop dense, nous avons dû rebrousser chemin !
Une chose est sûre, il s’agissait ici d’une sortie de repérage, nous y retournerons mieux équipés !

 

Category: General | 1 Comment »