DIY – Un séchoir solaire

Je sais pas pourquoi, mais j’ai toujours été intéressé par la conservation des aliments. Après avoir testé le fumage, et le salage, je voulais me lancer dans le séchage des aliments. Il est bien sûr de trouver facilement dans le commerce des séchoirs électriques, mais je préférais de loin un modèle solaire. Après avoir cherché un peu le meilleur principe de fonctionnement, j’ai finalement trouvé un concept qui me plaisait bien : une rampe inclinée est chauffée par le soleil, menant sur le séchoir. L’air chaud monte, ce qui crée un courant d’air par convection. L’avantage, est double : ça ne cuit pas les aliments, et il suffit de très peu de soleil pour créer le courant d’air. (Bien sûr, ça fonctionnera tout de même mieux avec un vrai soleil…)
Ayant toujours accès à une découpeuse laser, je décide de l’utiliser pour mener à bien ce projet. Tout d’abord la conception des plans. Comme pour la fraiseuse, les plans seront réalisés avec Librecad, et un assemblage Solidworks sera fait pour économiser de la matière.

Vue en coupe du séchoir

Vue en coupe du séchoir

Les dimensions sont assez réduites, de manière à tenir assez facilement sur mon balcon. De toutes manières, ce n’est pas pour traiter des quantités industrielles.
Afin de protéger les aliments des insectes, toutes les ouvertures sont protégées avec de la moustiquaire. Celle-ci est collée à même le bois.

La protection des ouvertures

La protection des ouvertures

Une fois toutes les faces faites, on peut commencer l’assemblage. Alors attention, il y a un sens, (je recommande d’ailleurs un montage « à vide » pour voir que les différentes plaques sont dans le bon sens, et ne pas coller les moustiquaires aux mauvais endroits).

L'assemblage

L’assemblage

Une fois l’assemblage terminé, on a déjà une bonne idée du résultat final :

Le séchoir assemblé

Le séchoir assemblé

Il reste maintenant à noircir la rampe de chauffe. J’ai pas mal hésité sur la meilleur méthode, mais c’est finalement le prix et la difficulté à trouver de la peinture noire alimentaire qui m’auront décidé : une feuille de papier canson noir, pliée et collée sur le bois. J’ai ensuite passé deux couches de vernis alimentaire sur toutes les faces extérieures. Le séchoir n’est pas destiné à rester en extérieur en permanence, mais il n’est pas à l’abri d’un orage, donc autant le protéger un peu.

Le séchoir terminé

Le séchoir terminé

Pour les pieds, je suis partis sur du « light » : 4 vis à têtes rondes, de 120mm. Le résultat est plutôt sympa, et très stable au final.

Détail sur les pieds

Détail sur les pieds

Dernier point, et pas des moindres, où poser les aliments. J’avais prévu initialement trois étages, mais en réalité, le premier se montre inutilisable car trop bas (il arrive sous le flux d’air). Les 2 autres, en revanche, se composent de cadres en bois, venant reposer sur des petits « taquets » faisant la longueur du séchoir. Les cadres sont remplis de moustiquaire afin de ne pas gêner la circulation du flux d’air. Les cadres sont bien évidemment amovibles.

Détail sur un des cadres, installé

Détail sur un des cadres, installé.

Voilà, si ça vous a plu et que vous souhaitez vous lancer dans l’aventure, les plans sont en téléchargement ci-dessous, amusez vous bien, et n’hésitez pas à me faire vos retours ! (Faites enregistrer sous…)

 

Sechoir_V1.dxf

Tags: , , , ,

6 réponses to “DIY – Un séchoir solaire”

  1. Baekseju Dit:

    Vivement le retour d’essai!

  2. nerick Dit:

    Bah, en ce moment, c’est plus neige que soleil… mais je désespère pas ;)

  3. Misako Dit:

    Concernant la peinture non toxique, la peinture suédoise est pas mal (à base de farine et de sulfate de fer), et peu coûteuse.
    Pour faire du noir, il faut y inclure du charbon de bois (récupéré d’un barbecue ou d’un poêle) broyé.
    Sinon comment marche votre séchoir?

  4. nerick Dit:

    Bonjour,
    merci pour l’info, je ne connaissait pas du tout la peinture suédoise. Je ferais un essai, ça m’intéresse :)
    Concernant le séchoir, il marche très bien, maintenant que les beaux jours on décidé de montrer leur nez. Je suis en train de réfléchir à en faire un plus grand, celui-ci étant un peu limité en place, même en mettant plusieurs étages.

  5. Dimytri Dit:

    Merci pour la démo. Quand au plan, impossible de l’utiliser sur un smartphone seul. Pourriez-vous le rendre disponible en PDF, svp ?

    Et voici une page avec des liens inclus avec d’autres conceptions selon la même idée :
    http://www.fruits-seches.com/deshydrateur/les-alternatives/sechoir-solaire

    Dimytri

  6. Makyzard Dit:

    Bonjour !

    Je comptais réaliser un séchoir solaire d’environ a même taillle que le vôtre. J’aurais bien aimé consulté vos plans pour me faire une idée mais je n’arrive pas à les lire…
    Vous pourriez me les envoyer en pdf ??
    ce serait vraiment gentil !!

    bonne journée !!

Laissez une réponse