DIY – Support d’outils de tournage

En ce moment, j’ai deux projets en attente qui nécessitent l’utilisation d’un tour à bois… Que je n’ai pas.
J’avais les solutions d’en acheter un, ou d’en fabriquer un, mais outre les problèmes de coût et de temps, se posait surtout le problème de la place. En effet, mon atelier commence à être méchamment saturé !
Comme j’ai déjà un joli tour à métaux, je vais donc utiliser ce dernier pour mon tournage de bois. Sauf qu’il ne dispose que du chariot classique d’un tour à métaux, et pas du support d’outils nécessaire au tournage sur bois.

Le tour en question….

Pour commencer, il me faut un système de fixation. Je pourrais essayer de trouver un système qui viens se mettre sur le chariot, a la place de la tourelle. Mais cette solution ne me plaît pas car je peux avoir besoin de la tourelle (pour dresser le bois par exemple), et j’aime autant la garder éloignée des copeaux au maximum (ils abîment les joints sinon)
Je vais donc faire un support d’outils autonome amovible, a partir de 2 plaques d’acier qui viendront prendre en sandwich les rails du tour. Le support aura 2 axes, 1 pour régler la hauteur/rotation, l’autre la distance de l’outil.
Je commence par préparer les morceaux nécessaires :
– 2 plaques de fer plat (100x10x170), dont un où 2 angles opposés sont coupés en biseaux (de manière à pouvoir s’insérer entre les rails en diagonale).
– 2 tubes D33.7×100
– 1 morceau d’étiré rond D28x110
– 1 morceau d’étiré rond D28x300

Les plaques d’acier seront percées, et celle du bas sera taraudée (M10). Les tubes seront chanfreinés et percés (11), des boulons M10 seront soudés afin que le serrage puisse se faire par vissage.

Je fais ensuite une gorge sur le plus petit des ronds d’acier, de façon à pouvoir lui souder plus facilement un des 2 morceaux de tubes. J’ai fait ça à la fraiseuse, et terminé l’ajustage à la lime car je n’avais pas la fraise au diamètre nécessaire.

Voilà, il ne me reste plus qu’a faire l’assemblage par soudure, souder un bout de cornière sur l’étiré de 300 et tester le résultat.

Le premier résultat

Les premiers essais sont sans appel. je n’arrive pas à bien positionner mon porte outil. je ne suis jamais à la bonne distance du bois, ou alors le porte outil me gène dans mes manœuvres. Il faut donc revoir ça.
Ma première modification consistera a ajouter un autre tube vertical, en face de l’autre, plus près du bord. De cette façon, j’ai 2 positions différente, et en orientant le porte outil dans un sens ou dans l’autre, j’ai nettement plus de facilités.

Sauf que ça ne va toujours pas. J’ai toujours du mal à me positionner, la cornière est vraiment trop encombrante, et le porte outil me gène toujours. Il va donc falloir que je rajoute un troisième axe.
Première étape, raccourcir la barre de 300, et enlever la cornière. Je coupe donc à raz la cornière. Au bout du rond d’étiré, je perce et fais un filetage M10. Perpendiculairement, je perce un trou de 18, a 15mm du bord. C’est dans se trou que viendra s’enficher le 3eme axe, le filetage d’extrémité servira à le bloquer en position.

Pour l’axe lui même, je pars d’une chute d’étiré, que je passe au tour, pour la ramener à 18mm. Je laisse environ 5mm au diamètre initial, sur lesquels je viendrait souder une barre de fer plat.

 

Le troisième axe.

Voilà, cette fois, je peux vraiment positionner mon outil comme nécessaire, sans que le porte outil me gène. Le morceau de plat est bien plus pratique que la cornière au final.

L’ensemble finalisé

Étiquettes : , ,

Posted 24 juillet 2017 by nerick in category General

1 thoughts on “DIY – Support d’outils de tournage

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*