DIY – Savon maison, le retour…

Le premier test m’avais bien plu, et j’avais trouvé l’opération amusante. Vu les quantités que j’avais fait la dernière fois, mes savonnettes sont passées assez vite. J’ai donc décidé de remettre ça, mais cette fois « pour de vrai », avec des ingrédients sympa, en plus grosse quantité, et au passage, en impliquant Madame 😉

Premièrement, la recette

Lors de ma précédente tentative, je n’avais utilisé que de l’huile d’olive, et la première huile essentielle qui me tombais sous la main, à savoir du clou de girofle. Bon, ça marchait bien, ça allais bien pour se laver les mains, mais c’était quand même pas le savon le plus appétissant que je connaisse…
Cette fois-ci, on va s’ouvrir un peu plus l’appétit avec du savon à l’huile de coco et à la vanille.

Les ingrédients

Les ingrédients

Voici la liste des courses :
200g d’huile de coco (plus du beurre en fait, mais ça s’appelle huile quand même)
400g d’huile d’olive
85g de soude caustique
200ml d’eau

Première étape, peser les ingrédients

La soude

La soude

Comme le nom de l’étape le laisse deviner, on pèse chacun des ingrédients dans des récipients séparés. Pour la soude, j’ai préféré bricoler un récipient en papier plutôt que d’utiliser de la vaisselle de cuisine ou un récipient en plastique dont la tenue à la soude n’était pas garantie.

L'huile de coco

L’huile de coco

Bon, alors l’huile de coco, ça a deux caractéristiques : Ca ressemble à du saindoux, mais ça sent sacrément bon ! (a tel point que ça donne envie de la goûter tel quel)

Seconde étape, mélanger

Alors là, pas question de faire n’importe quoi, la soude est un produit dangereux. Blouse, lunettes (de chimie) obligatoires (gants vivement conseillés au passage).
Il faut tout d’abord dissoudre les cristaux de soude dans l’eau. La réaction est exothermique, et peut dégager des fumées, il est donc recommandé de faire ça sur le balcon. Donc, dans le saladier, verser l’eau, puis, petit à petit (cuillère à cuillère), verser les cristaux de soude dans l’eau, et remuant (avec un autre instrument que celui qui vous sert à prendre les cristaux de soude!). Je le rappelle, pour ceux qui sont pas habitués, pas d’eau dans la soude, toujours la soude dans l’eau, sinon il y a risque de projections.

Une fois cette étape réalisée, il faut mélanger les corps gras à la soude, de la même manière, en procédant petit à petit au début, puis plus franchement.

Vu comme ça c'est pas appétissant, mais ça sent bon !

Vu comme ça c’est pas appétissant, mais ça sent bon !

Après avoir un peu touillé à la cuillère, je vous conseille de passer au mixer, car il va falloir mélanger longtemps…
Il faut donc mélanger jusqu’à la trace, qui prend entre 15 et 30 min en fonction en la température entre autre. Pour pas tuer votre mixer, je vous conseille de faire ça par tranche de 5 min, avec des poses pour le laisser refroidir entre chaque.
Au bout d’un moment, le mélange commence à épaissir, et le filet qui coule du mixer laisse une marque en surface. C’est la « trace ».

La trace

La trace

A ce moment là, vous pouvez ajouter les huiles essentielles (de vanille donc, dans mon cas).

Troisième étape, le moulage et le séchage

Bon, là, faites pas comme moi, et prévoyez suffisammentde moules pour vos savons ! J’avais prévu de jolis moules à madeleines, mais une fois ceux-ci remplis, il me restait encore les 3/4 de la préparation ! Résultat des courses, j’ai mis le reste dans un bac de glace, pour les découper en tranches de 2cm d’épaisseur une fois durcis.

Les savons moulés

Les savons moulés

Là encore, l’odeur est très appétissante, combinée à la forme de madeleine, on en mangerais 🙂
Au bout de 2/3 jours, il faut les démouler. Il est possible de les entourer de film alimentaire pour qu’ils ne blanchissent pas.

Reste maintenant la partie la plus difficile : attendre ! J’avais testé mes précédents savons au bout d’un mois, et ils étaient encore un peu irritants. Au bout de 2 mois en revanche, ils étaient parfaits ! Je pense donc ne pas utiliser ceux-là avant le mois de Juillet, mais promis, je vous ferais un retour à ce moment là !

Étiquettes : , ,

Posted 12 mai 2013 by nerick in category General

5 thoughts on “DIY – Savon maison, le retour…

  1. Frank

    Ca à l’air sympa, faudrait que je teste 😉

    Peut-être noter aussi au passage de ne pas remuer le mélange eau-soude avec un ustentile en alu ? :p

  2. nerick (Post author)

    c’est pas faux 😉
    Donc si vous voulez pas risquer un accident au gaz, évitez les contenants/remuants en alu !

  3. nerick (Post author)

    C’est clair que ça donne envie, et encore, là, t’as pas l’odeur…
    Mais vu ce qu’il y a dedans, je goûterais pas 😉

  4. Saimonnn

    J’apporte une petite précision.
    L’huile de coco est bien liquide (si, si!) mais, contrairement aux autres huiles, elle fige en dessous de 20°C. C’est pour ça qu’elle ressemble à du saindoux.
    Donc si un jour tu as l’occasion de fabriquer ton savon à Tahiti, ton huile sera toujours liquide ;o)))

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*